Allons-y gaiement !

Voilà ! Mon chaton se fait opérer mercredi prochain. Il sera pris en charge par le service ORL d'HFME à Bron, rentrera le matin TRRREEESSSS tôt avec son papa et sa maman, sera opéré dans les premiers (plus c'est petit plus c'est prioritaire, au moins une bonne nouvelle). On commence par une douche à la bétadine (youpi...) et une pré-médication (comprenez un shoot) à boire qui a des effets "aléatoires selon les enfants" (dixit l'anesthésiste). En clair, soit ça marche et il part dans un lit à barreaux tout tranquillou, soit... Ca merde et il part tout pareil mais en version "hurlement terrifiant" de voir s'éloigner ses parents (parents qui seront alors également dans un état proche de la tétanie)...

Préparation au bloc, vrai shoot et chirurgie. 10 minutes par oreille, mais une heure de dodo au total (normalement). Un des deux parents à le droit d'aller en salle de réveil en attendant un retour dans la chambre. Doudou est de la partie sous réserve qu'il soit propre, sucette aussi.

Le vrai hic, c'est qu'on rentre... A jeun !!! Du coup faire 35 bornes, même si c'est tôt et qu'on l'a réveillé, je pense qu'on va se marrer ! Je propose donc qu'on l'emmène en pyj et gigoteuse, histoire de prier pour qu'il se rendorme sur le trajet et qu'il reste un peu dans le seau en attendant le bloc... Suite à la chirurgie, on a le droit de lui donner un biberon. Mais comme têter va lui faire mal, on va se prévoir un stock de compotes, yaourts à boire... Il doit manger froid pendant quelques jours, sans trop mâcher. De toute façon, il sait nous informer quand il ne va pas, donc on devrait bien comprendre.

Nous ? Bof... on s'en serait passé. Le jour J risque d'être assez peu fun, notamment pendant l'heure de bloc... Mais on va s'occuper la tête pour être super ready quand il reviendra. Normalement on sort dans l'après-midi. Il faut absolument que les deux parents (en tous cas 2 personnes) soient présents (notamment pour le trajet en voiture). Chez nous, c'était impensable que mon homme soit tranquille au boulot pendant que son fils adoré est à l'hôpital ! Il a même posé le jeudi et le vendredi histoire de veiller sur son bébé chéri...

Normalement le miracle anti-otite devrait fonctionner.

Ah oui parce que la blague, c'est que les antibio (les 5ème hein...) ont été arretés jeudi dernier et devinez quoi ? Vendredi soir, il avait de la fièvre ! On a donc vu la pédiatre qui, à peine avait-elle les instruments dans ses oreilles, a dit "ahh ouais, encore une bonne double otite !". Comme si on avait eu un doute sur ce qui causait cette nouvelle fièvre.

Chez lui donc, la poussée dentaire et la rhino associée sortent comme ça, via les oreilles. D'autres enfants font des bronchiolites, d'autres encore des fesses cramoisies (d'ailleurs je n'avais jamais vraiment mesuré cela avant de voir les fesses d'une copine de Sam changée par sa maman. Des fesses au sang, un bébé qui ne supporte pas le contact du liniment, ça déchire le coeur. Heureusement que Joufflu ne nous a pas fait ça, c'est super dur de voir cette poulette hurler de douleur quand on la change, soit ... plein de fois par jour !!).

L'objectif, c'est que cette otite soit la dernière, ou en tous cas la dernière à le coller sous antibio et le mettre dans cet état.

Je planche en ce moment pour trouver un système anti-eau dans les oreilles. Les bonchons sur-mesure ont l'air top mais ils coûtent une blinde et ne sont pas remboursés (évidemment...). Même pas par ma mutuelle. Je pense que je vais investir dans le fameux bandeau fait exprès et que je vais essayer des bouchons standards parce que je lis aussi qu'avant 3 ans les oreilles changent, et s'il faut que je fasse évoluer aussi les bouchons sur-mesure, mon banquier va me plaquer.

Pour le reste de nouvelles, c'est un peu mis entre parenthèses en attendant de sortir la tête de cette nouvelle aventure hospitalière.

Retour à l'accueil