18 mois

Bonjour,

Aujourd'hui, je vous fais un petit bilan de 18 mois. Quoi ? J'ai aussi pris l'habitude de vous parler d'autre chose mais ça fait un bail qu'on a pas évoqué mon gros Joufflu en long en large, mais surtout de travers !

Par quoi je commence ? Le langage tiens... Alors de ce côté on a du mieux. Oui je le trouvais "en retard". Comme toutes les mères je pense, enfin sauf celles dont les enfants récitent Shakespeare à 5 mois... Il baragouine toujours dans un français improbable et assez difficile à décoder, mais il baragouine beaucoup. Certains mots commencent à sortir plus facilement aussi, comme bateau, Mamy, Papy ("papillllee"), Tonton (je vous raconte pas comme ça les rend dingues dans la famille...) mais aussi "boire", Bwaaark (pour berk)... En tous cas, il comprend tout et "tente" de le répeter, parfois sans succès. Il commence aussi à nommer les copains de la crèche et crie "Lilly" (son amoureuse <3) dés qu'il voit une petite fille dans un de ses livres (et accessoirement ils se bécotent dés qu'ils se croisent... Ca va qu'on connaît bien les parents...).

Livres qui d'ailleurs, sont ses jouets préférés de l'univers. Surtout ceux avec les animaux... Je ne sais pas s'il finira véto, mais en tous cas, lui qui appelait tous les animaux "Baou" (comme miaou quoi, faites un effort !) il y'a encore quelques semaines, s'entraîne toute la journée à répéter TOUS les cris de TOUS les animaux... Et encore et encore... Les mêmes livres, 50 fois par jour, et à chaque fois, on imite tout. Et gare si on se trompe !

C'est drôle cet âge-là... Vous vous en doutez mais moi j'adore ! Evidemment, il s'exprime, on communique. Il commence à nous montrer d'autres choses aussi, comme quand sa couche est sale (il fronce le nez et remue la main devant son nez genre "Ca pue !!"). Il va aussi chercher couche et lingettes pour qu'on le change vite ! Il a toujours autant faim et ne supporte pas qu'on prépare. Du coup les temps de "cuisine" sont vite expédiés et visiblement à la crèche c'est pareil. Dés que la cuisine commence à sentir la popote (vers 11h) il paraît qu'il est, avec un de ses supers potes, derrière la porte vitrée et qu'ils attaquent le chant des sirènes... Morfale !

A propos de mouvement, là aussi je trouve que les choses ont changées. Il maîtrise désormais la marche avant et la marche arrière, le début de la course, des genoux qui se sont rapprochés et donc une démarche plus "droite". La souplesse des petits m'étonnera toujours comme lorsqu'il se baisse en même temps qu'il marche pour attraper un truc, sans effort, sans souci pour se relever en équilibre... Toi tu te ferais un lumbago direct !

Sinon, nous avons eu un bilan ORL il y'a quelques jours. Avec mon super ORL qui s'en va (snif) mais que j'aimais déjà d'amour tellement qu'il était sympa... Les diabolos sont bien en place et fonctionnent. Comprenez que lorsqu'il fait de la fièvre à cause de ces con*** de dents, ça coule. C'est moche, dégueu, mais au moins, c'est dehors et pas coincé derrière un tympan et ça ne fait plus mal... Bah oui, parce que pour les dents, pas de changement ! Ces saletés mettent 3 plombes à sortir (en plus elles sont énormes les dernières) et chaque fois, on se retrouve avec un bébé qui avoisine les 40 degrés de température (et donc la ribambelle de trucs qui vont avec hein... Sinon, c'est pas drôle !). On est bien moins inquiets mais quand même, 40 pour une dent, c'est cher payé. Et surtout, c'est pénible pour lui... Les gencives en deviennent violettes et plus rien ne peut être machouillé... Il est d'une humeur massacrante (en même temps, il a mal...) et nous on ne dort pas ! Je pollue d'ailleurs Instagram avec le hashtag #putesdedents que j'utilise beaucoup trop !

Depuis ma reprise de travail, j'ai un pot de glue accroché à moi dés que je franchis la porte de chez moi. Son père aussi. Lui qui n'avait jamais pleuré au moment de passer dans les bras de la "dame de la crèche" s'est même accroché comme un koala plusieurs fois la semaine dernière... Impossible pour nous de sortir de son champ de vision et si l'un de nous va sous la douche par exemple et que l'autre reste dans le salon, il tente de nous réunir illico. Il va petit à petit se faire à ce nouveau rythme mais en attendant, son sommeil est en vrac ! Je pense qu'il a chaud / mal aux dents / pas envie de rester seul / sommeil.. Et ça donne un cocktail détonant à base d'anticerne pour moi et de café pour son père, tandis que le Joufllu roupille des siestes fleuves à la crèche...

Tout cela va rentrer dans l'ordre, et d'autant plus avec les vacances qui approchent. 4 semaines de fermeture crèche (ippppsss !!!). La dernière de juillet chez Papy et Mamy, la suivante avec Papa, la troisième avec ses deux parents (après un week end à Grenoble chez les autres Papy et Mamy) et la dernière de retour chez mes parents. Au milieu nous aurions voulu partir quelques jours, mais le où le quand et le comment sont encore à l'ordre du jour.

Peu importe, ce petit homme grandit et cela nous plait beaucoup. Notre relation est simple et jolie, il sait qu'il peut compter sur un petit nombre de personnes très solides qui partagent des valeurs de base... Avec le sourire !

Retour à l'accueil