(Presque) 2 ans et demi !

Dites donc, ça fait un moment qu'on a pas fait le point sur l'avancée en âge du Joufflu. Hier il a fêté ses 29 mois. Oui, alors... Je promets solennellement qu'après 3 ans, j'arrête de compter en mois. Mais pour le moment, j'ai le droit !

A 29 mois, voilà ce qu'on fait :

- On commence sérieusement à réfléchir à ce foutu concept de propreté. De temps en temps, on lâche un caca atomique dans le pot et on est tellement fier qu'on en parle une semaine ! Mais le plus souvent, on demande le pot, on ne fait absolument rien dedans, et on refuse de se rhabiller. Si un jour vous débarquez à l'improviste, ne soyez donc pas surpris de voir passer une rocket la nouille au vent en hurlant "Non ! C'est MON zizi !!!". Bienvenue chez nous !

- On mange toujours aussi bien, et varié. Les fruits en tête (tant mieux pour nous !). Il y'a des jours où on décide de ne pas manger, ou pas trop, mais le lendemain, on dévore la moitié du frigo ! Je vous avoue qu'il mange exactement comme nous, du gratin de brocolis, des féculents (du moment qu'on met un peu de fromage râpé dessus...) de la viande, des frites, des bonbons. Vu comme il se dépense, pour l'instant, zéro contrôle. Il sait très bien dire quand il a trop mangé ou n'en veut plus.

- On papote !! Mais TOUTE LA JOURNEE ! Tout, tout, tout ce qui peut être raconté passe par sa bouche. Les phrases commencent par "Moi y'ai fait ça", "Moi j'adore", Moi..., Moi..., MOI !!!!

On interrompt toutes les conversations des grands "Tu discutes là Maman ?", on répète tout "c'est le bordel chez toi Mamy", "faut pas déconner". On discute avec tout le monde. Au magasin, dans la rue avec la maîtresse du chien, le monsieur qui pilote la motocrotte, les clodos... Pas sauvage !

- On chante... beaucoup ! Le ouistiti, le grand cerf, capitaine Nouilla (dansons la capucine, ne cherchez pas), IAIAO (avec n'importe quel texte derrière), la souris verte, le train tatatoum, meunier tu dors... J'arrête là, vous avez déjà une sacrée playlist ! Et quand il chante, on doit faire pareil ou au moins, ne pas parler pour bien l'écouter ! Nombril du monde bonjour !

- On veut sa maîtresse et aller à l'école. J'en ai parlé un petit peu, lui ai montré le bâtiment. On a le prénom de sa maîtresse, on regarde Tchoupi qui rentre à l'école, ou Petit Ours Brun... Et ben en un rien de temps, il a intégré le concept et nous en parle tous les jours. Il veut un beau cartable, voir sa maîtresse... Même s'il a compris que ce serait après les vacances à la mer où on va manger des glaces (y'a des priorités dans la vie).

- Sa passion pour les trains, les avions, les grues, les pelleteuses... ne s'arrête pas ! Il les repère à 3 km et gare à nous si on ne va pas les voir de plus près. Il sait exactement où sont les travaux en ville et refuse de passer par une rue adjacente si on tente le coup.

- Les nuits, c'est toujours la cata, malgré le passage au lit de grand. Après moults croûtages et l'investissement dans une barrière, il a toujours de très nombreux réveils et attend qu'on soit auprès de lui pour l'aider. Mieux, de venir dans notre lit... Ca peut durer des heures. On a essayé l'homéo, l'ostéo. On a attaqué la pédopsy, qui révèle qu'il a quand même un problème avec son histoire de départ. Lorsqu'elle en parle ou que je raconte, il vient et me met le doigts sur la bouche en disant "chut Maman". Il met son manteau et veut s'en aller, chose qu'il ne fait même pas chez le pédiatre ou ailleurs. Il refuse de parler de la néonat, de Sam bébé. La seule personne qu'il consent à aborder, c'est Tata Perrine, devenue amie depuis son intervention en tant qu'infirmière. Pour elle, des sourires. Il raconte à la psy qu'elle a eu 2 bébés (genre "tu te rends compte ??!), qu'elle fait des beaux dessins. Ce qui est dingue, c'est qu'il fait le rapprochement entre l'hôpital et elle, donc il a des "traces".

Je pense que c'est nécessaire, même si les RDV sont espacés.

- Son amoureuse compte de plus en plus. Sa Lilly jolie... On se voit régulièrement, ses parents sont des amis et, à tous les coups, ils nous surprennent par leur complicité et leur attachement. Ils voient tous 2 beaucoup d'enfants dans leurs entourages et leurs crèches respectives mais éprouvent déjà des sentiments forts l'un pour l'autre. Partage de jouets, bisous et gestes tendres, on en parle aussi beaucoup. "Lilly elle donne la main", "Lilly c'est mon amoureuse", "et Lilly, elle fait quoi là ?"... Je ne sais pas si on peut parler d'amour ou juste d'une amitié qui se construit. C'est étrange d'ailleurs car il ne joue pas trop avec les autres enfants. Avant 3 ans, les enfants ont normalement leurs jeux ou se réunissent autour d'un adulte mais là, ils sont complètement fondus l'un de l'autre. On a des dizaines de photos d'eux deux... Heureusement que les parents de "ma belle-fille" sont sympas et ne vivent pas loin. Ce qui est encore plus chou, c'est que je sais que Lilly en dit tout autant de son côté... Imaginez si dans 20 ans on les marie ! On aura des dossiers...

- Les diabolos sont tombés. Le droit à été enlevé il y'a plus de 2 mois par l'ORL. L'oreille droite va bien. Pour le gauche, cela fait plus d'un mois qu'il s'est détaché du tympan, mais il est encore dans le conduit auditif et s'infecte (gros bâtard). On a RDV quelques minutes cette fin de semaine pour le dégager et observer derrière.

- Maman est le centre de son univers... Alors que notre démarrage avait été plutôt merdique (très léger burn-out de mon côté et rejet - mais tout petit hein (lol) - de mon enfant si difficile à comprendre), on est aujourd'hui en pleine fusion. On se bécote et on se câline beaucoup. Parait que c'est le concept entre le fiston et sa maman. Enfin, je trouve que c'est un peu tôt pour attaquer Oedipe. Il refuse que mon jules me bisouille ou me serre dans ses bras. Le dodo ce n'est qu'avec moi. il peut même être vraiment difficile avec son père s'il tente de lui donner le bain quand même. Hier soir, il s'est mis à pleurer à chaudes larmes parce que c'est Papa qui a sorti le fromage du frigo au milieu du repas. Il voulait que ce soit moi. C'est compliqué !

Bon vous avez compris, l'enfant de 2 ans et demi, ça consomme de l'énergie mais qu'est ce que c'est chouette ! La prochaine fois, je veux accoucher d'un enfant qui a déjà 2 ans, pour éviter tout l'avant qui m'a sonné !

Profession Dictateur Mannequin Chorégraphe Conteur Pâtissier !

Retour à l'accueil