Vous attendez le verdict ? Alors je rembobine un peu.
 
Hier matin nous avions rdv à HFME, l'hôpital lyonnais qui nous suit depuis toujours.
 
Au programme, écho abdominale pour contrôler l'inversion générale et surtout, le nombre de rates. Le dernier bilan remontait à décembre 2015 et comptabilisait 6 ratounettes.
 
Direction les étiquettes, puis l'imagerie médicale. Et là, un nouveau doc qu'on ne connaissait pas, très impressionné par le "spécimen". Il fonce direct vers les rates (côté droit, pour ceux qui n'ont pas suivi) et il commence à compter. La tâche s'avère difficile car, entre les côtes, le cœur et le poumon, il faut pouvoir les trouver (respect, moi je vois rien) et les compter quand elles sont mal rangées !
 
Verdict : 7 ! Il a donc 7 petites rates, avec une pseudo chef de 28 mm... Il me dit que ce qui compte, c'est qu'aucune ne diminue (sinon ça nécrose peut être, et donc on ouvre pour voir). Pour l'instant, pas d'impact sur les organes du voisinage mais on continue à vérifier régulièrement. Puis rein ("alors là, on est à droite, mais sur votre fils ce doit être le gauche, donc je sais pas si je le nomme rein droit ou rein gauche..."), puis vessie, puis foie... puis blanc, car il cherche l'appendice, qui a été retirée lors de l'opération alors que Sam n'avait pas un jour !
Du coup il a arrêté de chercher, un peu rassuré !
 
Donc, on sait, il y'en a au moins 7. Peut être que vu la difficulté à les observer correctement, d'autres sont bien cachées, mais pour être sûrs, il faudrait une IRM, nécessitant une anesthésie... tout ce qui ne nous fait pas envie !
 
Sam n'a pas très envie d'être là. C'est drôle comme tout cela l'amuse à la maison et le gonfle quand il faut s'allonger devant une blouse blanche. Il déteste. Il pleure moins, mais il dit des trucs du genre "j'en ai marre de venir ici, j'ai plus envie".

Ciao l'échographie, on verra pour le suivi avec le médecin...

On se cherche un sandwich, un donut, de l'Oasis... de la nourriture saine quoi. On va dans la salle d'attente au fond du couloir pour attendre notre docteur chouchou... Qui arrive tard. Comme d'habitude ! Mais on l'excuse parce qu'il sauve des bébés tout petits !
 
Il arrive tout sourire, fait un check avec Sam. On entre, on papote et puis c'est le moment d'ausculter ce petit corps de ce Joufflu remuant. 1,08 m pour 16,9 kg, de jolies dents, une tension normale, du blabla non stop. Le diabolo droit est décroché et sorti de l'oreille, le gauche est décroché mais il stagne encore devant le tympan. Je vais prendre RDV avec l'ORL pour le dégager définitivement, histoire qu'il ne fasse pas une otite DEVANT le tympan !
La cicatrice de son ventre est belle, sans boursouflure.
 
On a bien discuté de ces RDV en pneumo qui nous questionnent. Pour lui, le syndrome de Kartagener qui est lié au Situs Inversus peut présenter sa forme "normale" (un genre de mucoviscidose) ou une forme atténuée incluant pas mal de symptômes ORL (d'où peut être les otites à répétition). Ce toubib là nous dit que, certes, l'examen est bien difficile pour des petits, et qu'en plus les données de référence avant 5 ans, bah y'en a pas des masses. Donc il nous conseille de laisser passer l'hiver, de voir si on a besoin d'antibiotiques encore très souvent, si les otites se calment... Et qu'au printemps, on se décide (ou pas).
 
Il est vraiment bien ce médecin, il est parfait en face de ma pédiatre de ville "sans enfants" qui a des avis mais pas son propre exemplaire à la maison (mais qu'on aime quand même hein, c'est juste qu'on prend pas tout au pied de la lettre). Lui il est admiratif de l'enfant de presque 4 ans qui le tutoie et qui lui montre comment il court, comment il est grand, comment il raconte "ses petits problèmes" ou son école. Il le regarde avec un sourire, et tant pis si on est interrompu toutes les 2 minutes parce que Super Joufflu lui raconte ce qu'il va demander au Père Noël ou que l'Oasis c'est trop bon !
 
On se revoit pour les 5 ans, puis pour les 7... puis plus jamais ! Snif. Les prémas ont un suivi annuel mais les bébés "chirurgicaux" qui passent en néonat, c'est à l'appréciation du médecin et de l'équipe. Donc notre planning n'est pas fixe et je peux réclamer quand je veux si soudain j'ai très envie d'une consultation.
 
Voilà, vous savez tout. Au pays des rates, le Joufflu fait encore office de modèle bizarre. Je sais pas si ça se vend bien sur EBay...
Retour à l'accueil