A couvert

D'abord je tiens m'excuser auprès des personnes à qui je dois répondre. Comment vous dire que 10 jours de retard dans mes mails, je n'ai pas l'habitude...

Malheureusement ces 2 dernières semaines ont été très occupées par des grosses poussées dentaires, une roséole et maintenant une angine avec des points blancs (et virale donc... On attend que ça passe tout seul !).

On a commencé la semaine dernière avec de la fièvre, une nuit de merde... Fièvre à fond et comme avec ces foutues rates on est jamais sereins, pédiatre ! Là, elle ouvre la bouche et trouve des gencives de boxeur, au sang... Le reste est nickel (merci à l'inventeur du diabolo !) donc on calme la douleur et hop... Le jeudi, pas mieux, et on saupoudre des plaques rouges partout en plus. On a eu 2 cas de méningites dans notre cercle de connaissances donc on était pas tranquilles. J'appelle la pédiatre, qui me dit que le "rach'" c'est pas génial et qu'elle veut voir. Et là bim ! Roséole ! Maladie infantile (du nourrisson mais bon... À 16 mois on est un vieux nourrisson c'est tout !) donc pas de panique, ça va passer, ça passe d'ailleurs.

La fièvre tombe, les plaques s'effacent. 3 jours et 3 nuits de calme. Et puis hier, rebelote ! Fièvre au taquet (plus de 40 toute la nuit), visite matinale chez la pédiatre (tombée du lit !). Tout est normal (Saint Diabolos !!) et ... Angine blanche ! Une gratouille au fond de la gorge et c'est viral donc rien de plus à faire.

On enchaine ! On est défaits, je n'ai le temps de rien (lire, tricoter, chercher du boulot... Même combat !).

Il ne va pas à la crèche, n'est pas facile la journée et on ne dort pas la nuit. Je ne sais pas trop comment on va finir à ce rythme là... Crevés sans doute, en colère, ruinés !

J'ai quand même abordé la question de son immunité bordélique à base de moult rates ("au moins 5" au dernier décompte).

Pour elle, ce n'est pas remis en cause. Il a été au contact de la varicelle, il la prend. De la roséole, il la prend. Les otites ? D'autres enfants sans problème de rates en ont aussi, et parfois des pires. L'angine n'est pas non plus incriminée. Tous les enfants sont malades en ce début de printemps, il tombe dedans c'est normal.

Son système immunitaire est, comme d'autres, fragilisé au départ par les poussées dentaires puis l'enchaînement de microbes. C'est un cercle vicieux !

Mais ça n'est pas lié aux rates. Les enfants aux problèmes d'immunité font des maladies chroniques à tendance plutôt pulmonaires. Il n'en a jamais fait !

Rassurant (à peine mais un peu quand même)... Il se fabrique un bon petit système immunitaire qui ne laissera plus rien passer ensuite !

Sur ce, l'article est court mais au moins il vous explique pourquoi plus rien ne bouge de mon côté ! J'en ai oublié le déjeuner de ce midi avec ma copine (encore pardon si tu me lis). On croise les doigts pour que je retrouve un semblant de vie sous peu...

Retour à l'accueil