Dans les starting-blocks !

Hello !

Hé hé ! Vous vous dites "ouh la ! Elle n'a rien publié depuis 1 semaine, elle a du accoucher...". Et bien, ... Non !

Toujours rien !

L'objectif des 37 semaines a été dépassé, mon objectif d'arriver en décembre est aussi acquis depuis minuit et pourtant, malgré tout, rien !

Je suis toujours suivie de près, et d'ailleurs mon bébé se débrouille comme un chef car mes niveaux de liquide ont (un chouia) diminué. La sage-femme a donc dit que c'était une preuve de sa "maturité" (oui déjà ;-)) car il régule lui-même sa production et ses rejets pour qu'on soit confortables tous les 2.

J'ai aussi moins de contractions (allez savoir...) et il va très bien.

Il est gentil ce bébé, il se garde au chaud avec ce temps pourri, il prend encore un peu de gras pour se préparer comme il faut...

Je dois avouer que de mon point de vue, ça devient long ! 4 semaines que je suis allongée, que moins j'en fais, moins je peux en faire et que je fatigue à la vitesse de la lumière, qu'une douche devient une expédition. Je pense que je ne serai jamais plus prête physiquement et surtout psychologiquement que maintenant et que chaque jour de plus me permet de re-broger les mêmes idées, parfois les cauchemars...

Les valises sont prêtes, les cerveaux à peu près, le moral pareil, c'est quand il veut !

Nous avons Rdv mardi avec le diagnosticien qui aura tout suivi pour un bilan complet. J'attends donc de le voir pour savoir ce qu'il en pense même si je suis consciente que je dois déclencher le travail moi-même (enfin, mon petit corps) et laisser le temps au temps.

Mon souci est plus que mes douleurs à l'aine deviennent constantes dés lors que je me lève, que je dois manger en 10 minutes sinon plus rien ne passe et je dois rejoindre mon lit rapido, que mon dos apprécie de moins en moins la position allongée, que mes nuits sont ponctuées de retournements, réveils, cogitations...

Bref, mon petit bébé, si tu lis tout cela (ça se tente, il est "mature"), tu peux y aller !

Retour à l'accueil