"Faut pas y penser !"

Oui c'est vrai d'abord ! La psyché aurait-elle un réel pouvoir sur le déclenchement de mon ovulation ou la nidation d'un éventuel grain de sésame fécondé ?

Nous les futures parturientes en mal de grossesse, nous entendons très régulièrement les autres personnes, hommes ou femmes, nous dire : "Plus tu vas y penser, pire ça va être"... On a tous des tractopelles d'exemples qui nous assurent que, dés décrochage, en un claquement de doigts, le bébé s'est dit "Ahhh ca y'est elle s'est calmée la chieuse là, je vais pouvoir m'installer pépere dans l'utérus !".

La plupart du temps, les donneurs de conseils se trouvent être des mamans qui, en moins de temps qu'il faut pour le dire, sont tombées enceintes de quadruplés ! (Ce qui, au passage, renforce l'envie de les tuer le sentiment d'injustice).

Bref, alors moi, je suis sympa comme tout et prête à écouter tous les bons conseils. Donc si quelqu'un sur cette planète sait comment on décroche, comment on arrête de penser à quelque chose que l'on imagine depuis des années, autour duquel on a axé sa vie, ses choix... qu'il parle maintenant ou QU'IL FERME SA GUEULE A JAMAIS !

Toutes mes confuses...

Retour à l'accueil