Lecture / "Ce n'est pas toi que j'attendais"

Nous nous sommes approchés très près de la Trisomie 21. Nous en avions même parlé comme étant un fait et j'avais fait des recherches sur Internet à propos de la scolarité, la vie quotidienne, les échanges que l'on pouvait espérer avec un enfant trisomique.

Sans trop en parler mais pour me préparer à l'éventualité de cette différence.

Ayant refusé une amniocentèse, je savais que mon enfant avait 33% "de chances" de naître porteur de cette anomalie chromosomique.

Alors j'avais anticipé, un peu, et malgré tout, j'avais refusé de me laisser envahir par une certitude.

Je n'avais pas acheté ce bouquin. Ma mère me l'offrira après la naissance de mon fils.

Et c'est une erreur ! J'aurais dû le lire pendant ma grossesse, bien sûr... J'aurais dû appréhender cette histoire, m'identifier à ce papa ou à sa femme qui se prennent "le ciel sur la tête".

Je vous fait le pitch.



Fabien Toulmé est dessinateur et il crée des bandes dessinées. Il est déjà papa d'une première petite fille lorsque sa femme tombe enceinte, au Brésil. Clarté nucale bonne, pas de tri-test (de toute façon, pas d'avortement dans ce pays donc à quoi bon...). Ils emménagent en France pendant la grossesse, sans inquiétude.

La naissance se passe moyennement, la petite souffre d'une malformation cardiaque. Lorsqu'il découvre sa fille c'est le choc. Il en est sûr, elle est trisomique ! Mais les soignants lui soutiennent que non, que c'est la naissance qui a "froissé sa frimousse". Il en est convaincu pourtant. Immédiatement, la maman aime ce bébé que lui rejette. Sans méchanceté mais très réaliste, il explique alors qu'il avait raison. Que sa fille est trisomique. Il ne se sent pas prêt, ne peut pas se projeter, ne peut pas aimer ce bébé.

8 mois plus tard, la petite doit être opérée du cœur. Alors que tous ses gestes envers elle étalent mécaniques, il découvre l'évidence : il s'inquiète. Il a peur pour elle, pendant cette opération délicate. Il découvre qu'il l'aime...



Réaliste, parfois difficile mais drôle, cette BD atypique fait du bien. Sans mièvrerie, sans phrase préconçue, il livre une version simple et délicate de sa rencontre avec la différence, lui qui se moquait des trisomiques qui vivaient dans un centre près de sa maison d'enfance.



Attention, on pleure, on le déteste et puis... On le comprend.



J'aurais dû lire cette BD enceinte. Tout ce que j'ai trouvé sur le web lorsque je googlais égoïstement "parents d'un enfant trisomique" dégoulinait d'amour et de bienveillance. "Son enfant, on l'aime quoi qu'il arrive", "au contraire l'enfant trisomique est mieux que l'enfant normal", "peu importe le regard des autres"...

Lui, il parle vrai. Disant à sa fille qu'il ne la voulait pas, qu'il voulait un enfant normal, c'est elle qui va l'adopter et l'aimer comme s'il était un papa..."normal".



"Ce n'est pas toi que j'attendais" - Fabien Toulmé. Éditions Delcourt.



Le 21 mars, c'est la Journée Mondiale de la Trisomie 21. Plus d'infos ici.

Retour à l'accueil