"Ma vie, mes rates" - saison 1 / épisode 25739

(J'ai cherché Ratman mais j'ai pas trouvé...)


Ciao a tutti !

Une semaine que vous n'avez pas de nouvelles. Oui oui, je sais, je manque à tous mes devoirs.

Première chose : après une foultitude de pérégrinations et tergiversations, le pédiatre d'Hfme m'a rappelé !! Il a eu 3 collègues à propos des rates. 2 immunologues d'abord. Le premier complètement paniqué qui a dit que les antibios étaient nécessaires malgré l'évolution d'une des rates, qu'il fallait tout mettre en œuvre pour lui éviter les microbes...
Le second, à l'opposé, qui dit que c'est génial et qu'on s'en fout. Patient et sympa, notre petit pédiatre à donc passé un 3ème coup de fil a un ???, plus spécialisé, qui a dit que certes, c'était bon signe mais que oui, on allait contrôler. Pas d'antibio donc mais une surveillance. Des échos régulières en somme et un suivi des pathologies qu'il va contracter.

Je m'explique : si à chaque micro-microbe il surinfecte, qu'il lutte mal, alors on avisera. En attendant, on maintient une distance raisonnable avec les populations à risques et on observe. Avant 6 mois, il ne devrait pas choper trop de merdouilles. On verra après. Dans tous les cas, il n'attaquerait la crèche qu'à 9 mois, en septembre.

Voilà, en clair j'ai l'impression que ces "@&€)&@ de rates n'ont pas fini de nous embêter.

Sinon, niveau nuit, on galère. Oh on dort, lui aussi... Sauf qu'il est décalé ! Il s'endort comme une souche vers 18h et on est obligés de le réveiller vers 22h pour le faire manger et ainsi espérer qu'il parte pour la nuit. Parfois ça marche (oui, Dieu existe !) et parfois, il se réveille.

Grande décision, dés ce soir, on va tenter de nouveaux trucs... En plus ça nous fend le cœur de le réveiller, il est tellement endormi ! Au pire, ça ne marche pas et il se réveille quand même dans la nuit...

Bref, si vous avez des trucs et astuces, n'hésitez pas.

Je ne me plains pas trop, je sais qu'à 3 mois, vu notre début de "cohabitation" à l'hôpital... C'est déjà pas mal.
Mais vous savez ce que c'est, vous avez toujours quelqu'un qui vous dit que, le sien, il dormait 10h d'affilée à 3 semaines ! Limite quand il se levait, c'était pour passer l'aspi !!

Le nôtre, il dort comme un loir, mais à l'heure de l'apéro quoi !! (Bon c'est pas mal, on peut donc le boire tranquille ;-) ! ).

En revanche, on commence à bien se marrer et on est pas loin des gros éclats de rire. Vous ne m'enlèverez pas de l'idée que c'est mieux que le "nourrisson' tout petit quand même ! Je crois que je ne comprendrai jamais celles qui me disent qu'elles aiment les bébés de moins de 2 mois. Certaines femmes raffolent de cette période... Peut être parce que cette hyper-dépendance dont l'enfant à besoin leur plait et qu'elles se sentent "hyper-mères" ! Moi, ça me terrifie et je n'ai qu'un rêve, c'est qu'il grandisse pour qu'on fasse de nouvelles choses.

J'ai hâte qu'il parle (enfin, baragouine plutôt...) et commence à se faire comprendre. Mais je suis quand même ravie de le voir sourire, faire des "areuh" et commencer à vouloir se déplacer seul en cherchant à voir d'autres choses. Il tient bien sa tête, suit tous nos gestes, nous sourit...

On est loin du doctorat d'astrophysique mais on s'en rapproche !

On ne se refait pas, je ne sais construire que dans l'échange (je me demande d'ailleurs comment construire quoi que ce soit sans ce paramètre !).

J'ai vraiment super hâte de commencer la diversification. Je sais, il ne faut pas que ce soit trop tôt, donc je tiens bon jusqu'à la visite chez le pédiatre du 4ème mois. Pour l'instant, la seule chose que j'ai introduit ce sont quelques grammes de céréales vanille dans les céréales du soir (sans goût). Il n'en prend qu'une demi-dose (8g au lieu des 15 que l'on peut donner à 4 mois). En augmentant je pense que ça va jouer sur son sommeil.
De toutes façons, le pédiatre d'Hfme m'a bien rappelé que les enfants "gavés" par la sonde ont du mal avec la sensation de satiété car ils étaient nourris en continu et n'avaient donc pas faim. Cet apprentissage prend du temps.

Petit détail nostalgique enfin : il y'a 1 an hier, la petite graine (c'est une grosse graine maintenant : 5,555 kg !) atterrissait par magie (mais bien sûr, papa et maman sont des magiciens ;-)) dans mon utérus soit disant difficilement fécondable !

Allez... Bisous !

Retour à l'accueil