Planning de dingue !

Bonjour,

Hier, j'ai eu un longgggg coup de fil d'HFME pour me fixer la fameuse batterie de RDV pour le bébé et pour moi.

Alors, cela se présente comme suit :

- le 26 octobre : on revoit le diagnosticien / coordinateur... bien sympa. On va faire une écho pour suivre la croissance du bébé, contrôler "les niveaux" de liquide amniotique (pour mémoire, sa sténose peut entraîner un surplus de liquide amniotique, autrement appelé Hydramnios).

C'est drôle, je l'ai vu tous les 10 jours ces derniers temps et là j'ai l'impression que c'est dans une éternité...

- le 1er octobre : Pédiatre Néonatologue. Oui ça fait peur, c'est la personne qui va accueillir mon fils dés son pointage de nez (on ne sait pas encore comment...). Il va nous expliquer comment ça va se dérouler, combien de temps on va lui laisser avant d'aller au bloc, ce qu'il va contrôler... Enfin, je n'en sais pas grand chose d'autre...

- le 7 octobre : Pédo-psychiatre. Oui, si pour vous aller consulter un psy c'est être fou et/ou faible, passez ce paragraphe ! Mais moi, je pense qu'on va en avoir sacrément besoin ! Parce qu'il va falloir se créer des "instants soupapes" pour vider le stock de peurs, de questions et de larmes. Et puis (sans aucune méchanceté pour nos entourages, amis...), ce sera une personne extérieure, qui ne nous connait pas, qui n'aura pas à stipuler sur notre avenir ou nos choix...

- le 17 octobre : C'est là qu'on rigole ! C'est le grand jour de l'IRM... Et là, comment dire, on va vivre un grand moment. Voilà le déroulé : On arrive dans la matinée, on rencontre le Professeur qui va faire une écho de contrôle pour visualiser si mon poussin gigote comme un dingue ou pas. Selon le résultat, on me sédate. Comprenez : on m’assomme avec un cachet pour que lui aussi s'arrête et se tienne tranquille. On attend que cela fasse effet, et hop ! dans le tube pour son premier shoot photo !

Ensuite on débrief et on rentre. Donc il ne faut pas que je monte seule, parce que je ne pourrais pas conduire pour rentrer si je suis HS. Et ça duuuurreeee apparemment. Il faut prévoir bien 4h pour le tout !

- le 23 octobre : Nous revoilà devant le gentil diagnosticien pour un RDV de suivi obstétrical ce coup-ci. Mon col, mon poids, ma tension...

Puis dans la foulée, l'anesthésiste pour moi. Césarienne ou accouchement naturel (et donc péridurale), c'est peut-être le seul RDV normal que j'aurai, comme si j'étais enceinte et que tout allait bien !

- le 5 novembre : Chirurgien pour le bébé. Celui qui va ouvrir son petit ventre (ou c'est en cœlioscopie, je n'en sais rien) et qui va nous expliquer la technique opératoire, les suites de l'opération (sonde gastrique / nombre de jours en réa...). Que des réjouissances bien gaies ! J'ai 20 tonnes de questions, et je n'ai pas envie d'y aller mais bon, si on veut l'accompagner comme il faut, il va me falloir plein d'infos. Si je n'en ai pas, j'angoisse ! Donc autant y aller direct ! Mon cahier à questions n'a pas fini de se remplir... Accessoirement, je pense que ce RDV-là va bien nous rétamer !

Et la suite me direz-vous ? Et ben pour l'instant, ça suffit. Le diagnosticien qui coordonne tout cela nous voit à 2 reprises durant ce laps de temps et selon ce qu'il souhaite confirmer ou non, il va décider des prochains RDV à chaque fois. Donc on va attendre d'avoir ses infos, ses avis et on sera là !

Quelque part, c'est quand même pas mal d'avoir toute cette liste de RDV, ça va me permettre d'avoir l'impression d'avancer, d'avoir des choses à faire, des questions à poser. Ca va structurer le temps de l'arrêt que je ne devrais pas tarder à demander...

J'ai maintenu la préparation à l'accouchement dans ma maternité de départ. Dans les grandes lignes, je pense qu'on va m'expliquer les mêmes choses à droite ou à gauche.

Mon amoureux va poser des demies-journées et est en vacances dés mi-octobre pour 3 semaines.

On avance !

Enfin, avant de vous dire à bientôt, juste un mot aux amies que j'oriente de façon quasi automatique vers ce blog. Les explications deviennent fastidieuses vu la dose d'infos... C'est pourquoi le fait que tout soit compilé ici me facilite la tâche et me permet de ne pas passer des heures à re-raconter tous les épisodes pas rigolos de ce début de prise en charge. J'espère que cette façon de fonctionner convient autant à vous qu'à moi.

NB : vous aurez reconnu l'illustratrice Soledad pour Les Paresseuses bien sûr !

Retour à l'accueil