Sommeil, je t'aime...

Jusqu'ici on se retenait de sauter partout, de danser la gigue de la victoire et de la joie !!
On savait que c'était pas mal, mais avec le doute que tout cela ne s'arrête brutalement, que le rêve ne se brise.

Car oui, mesdames, messieurs, c'est avec un ravissement non dissimulé que nous pouvons vous annoncer que bébé... Dort !!!

Pas 2 ou 4h hein, parce que ça il savait déjà faire quand même... Non non ! Entre 9 et 11h chaque nuit !!!!!!!!

À même pas 4 mois !

Je sais oui, vous aussi vous avez une pote qui vous raconte que, quasiment à la maternité, son bébé faisait ses nuits. Mais nous on y croyait pas, à ce bonheur d'avoir une vie le soir, et du repos la nuit !

Bref, c'est pas dégueu et j'espère que jamais l'idée de faire machine arrière ne lui traversera l'esprit (ponctuellement ok mais c'est tout !).

Sinon, nous atteignons les 6 kg, et ainsi, la courbe classique. Pour un bébé hospitalisé un mois, il s'est très vite remis et poussé à la vitesse de l'éclair. Je flippe un peu parce que certains pyjamas de 6 mois sont vraiment galère à lui enfiler, avec ses grandes jambes... Il n'a pas fini de nous faire dépenser des sous dans son dressing.

Les bibs se régulent un peu et après une période un peu longue "d'acclimatation", il prend depuis hier un bib entier de lait infantile. Il est plus patient entre 2 repas et prend de plus grosses quantités. Le bib du soir étant bien chargé en céréales, ce qui ne lui empêche pas de le siphonner aussi vite que les autres.

Le reflux est parfaitement compensé par l'épaississant à la caroube même si, certains jours, il "refluxxe" plus que d'autres.

Tout se passe mieux dans l'ensemble et vous ajoutez à cela un bébé qui rigole, parle, et commence à tout porter à la bouche, pour goûter tout !! Et accessoirement s'aider (déjà...) pour ses dents. Gencives qui doublent, joues rouges, grognage... On entame le deuxième effet Kiss Cool des petits choux : les douleurs dentaires !!!

J'ai vraiment hâte de lui faire goûter des choses. Une petite compote, de la purée... J'attends avec impatience la visite du 4ème mois et j'espère que la pédiatre va me donner le feu vert...

Sinon, je suis bonne pour un 5328ème coup de fil à Hfme, service diététicienne de neonat. Ma pédiatre de ville est sympa mais elle a une phrase clé (que je comprends) un peu trop récurrente : comme il a eu des trucs graves, quand même, voyez avec l'hôpital... Comme aide à la décision, on a vu plus simple. Bref, ces étapes importantes méritent que l'on y fasse attention...

Voilà pour le résumé total. Au boulot dans 3 semaines, d'ici là, 4 mois de vie commune. Moins de cernes, toujours autant de lait (d'ailleurs si vous avez des trucs non médicaux pour couper un peu le flux diluvien de la lactation, à vot' bon cœur...), et des sourires. On commence à se détendre !

Retour à l'accueil